Pass vaccinal, baisse des restrictions… le point sur la pandémie au Maroc et dans le monde

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 au Maroc et dans le monde.

Pass vaccinal 

Dans un communiqué, le gouvernement précise que ce pass vaccinal est un document officiel, sécurisé et reconnu par les autorités, qui permet à son détenteur, sans nul besoin de document supplémentaire, d’effectuer des déplacements sur l’ensemble du territoire national sans restriction, de circuler au-delà de 23 heures et de voyager à l’étranger. De même, le pass vaccinal qui est doté d’un code QR lui permettant d’être authentifié via une application prévue à cet effet, peut être téléchargé sous format imprimable ou électronique pour être présenté sur smartphone. Il peut également être retiré, sous format papier, auprès des autorités locales du ressort desquelles se trouve le centre de vaccination de la personne concernée, précise le communiqué.

Réouverture des frontières aériennes 

Les autorités marocaines ont également  décidé la reprise des vols de et vers le Royaume à compter du mardi 15 juin 2021, a annoncé, dimanche, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, soulignant que ces vols s’effectueront dans le cadre d’autorisations exceptionnelles vu que l’espace aérien marocain est toujours fermé. “Sur la base des indicateurs positifs de la situation épidémiologique dans le Royaume du Maroc et de la baisse du nombre des cas d’infections au nouveau coronavirus, notamment après l’élargissement des campagnes de vaccination dans notre pays, les autorités marocaines ont pris de nouvelles mesures progressives afin d’assouplir les restrictions sur le déplacement des voyageurs désirant accéder au territoire national”, a précisé le ministère dans un communiqué.

Inde : début de la levée des restrictions à Delhi et Bombay 

New Delhi et Bombay ont commencé lundi à lever les mesures de restriction après une baisse des contaminations au Covid-19 à travers le pays, où elles ont atteint leur niveau le plus bas depuis deux mois.

Certains commerces ont rouvert leurs portes après des semaines de fermeture et le métro de la capitale indienne fonctionne à hauteur de 50% de sa capacité. 

Touristes: l’Europe demande la réciprocité aux Etats-Unis 

L’Europe demande « la réciprocité » aux Etats-Unis en matière d’accueil des touristes européens, concernant notamment la quarantaine, dans le cadre de l’allègement des restrictions liées au Covid-19, a indiqué lundi le commissaire européen chargé du Marché intérieur, Thierry Breton.

Nous accueillons déjà des touristes américains à partir du moment où ils sont vaccinés, (…) où ils ont eu les deux doses et qu’on a attendu le délai de 15 jours. J’insiste que nous voulons la réciprocité, et je vais parler de cela tout à l’heure, parce que pour l’instant nous avons encore la quarantaine aux Etats-Unis » pour les Européens, a déclaré le commissaire européen.

 L’Ouganda ferme les écoles et restreint les déplacements 

Le président ougandais Yoweri Museveni a ordonné dimanche soir la fermeture des écoles pour six semaines et la suspension des trajets non-essentiels entre les districts pour tenter d’endiguer la hausse inquiétante des cas de Covid-19 enregistrée ces dernières semaines dans le pays d’Afrique de l’Est jusqu’ici relativement épargné.

Comme dans de nombreux pays du continent africain, la vaccination progresse très lentement en Ouganda : à peine 750.000 personnes ont reçu une dose (35.000 ont reçu deux doses) dans un pays qui compte quelque 45 millions d’habitants.

 JO : 50% des Japonais désormais pour 

Les Japonais sont toujours divisés sur la perspective d’accueillir les Jeux olympiques à Tokyo cet été (23 juillet-8 août), mais ils sont désormais 50% à être en faveur de l’événement, contre 39% un mois auparavant, selon un sondage publié lundi.

Le nombre de nouvelles infections au Covid-19 décroît progressivement dans le pays et la campagne de vaccination accélère depuis, même si à peine plus de 3% de la population est complètement vaccinée pour l’heure.

Plus de 3,7 millions de morts 

La pandémie a fait plus de 3,7 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 10h00 GMT. Après les Etats-Unis (597.628 morts), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (473.404), l’Inde (349.186), le Mexique (228.804) et le Pérou (186.511). Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Hongrie et la Bosnie. Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. Ils excluent les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques.

L’OMS estime même, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Avec MAP et AFP