Libye: le camps de Tripoli soutient les efforts du Maroc

*Le chef du gouvernement de transition en Libye, Abdelhamid Dbeibah, a salué, dimanche à Rabat, les efforts déployés par le Royaume du Maroc en vue de réaliser la stabilité de son pays.

“Cette visite se veut l’expression de la profonde gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour les efforts déployés dans le but d’unifier les institutions libyennes et d’assurer la stabilité de la Libye sur les plans politique et sécuritaire”, a indiqué Dbeibah lors d’une conférence de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Il a ajouté que cette visite intervient également dans le cadre du renforcement de la communication et de la consolidation des relations bilatérales dans tous les domaines au service des intérêts des deux peuples frères. “Nous aspirons à la tenue de la commission mixte des affaires consulaires, comme il a été convenu par les deux ministres des Affaires étrangères lors de leur récente rencontre à Rabat, ce qui contribuera à faciliter l’octroi des visas pour les études et la résidence dans les deux pays”, a précisé, à cet égard, le responsable libyen, soulignant qu’il est prévu de tenir, dans le Royaume, la 9ème réunion de la haute commission mixte maroco-libyenne. D’autre part, le chef du gouvernement libyen a insisté sur la nécessité de réactiver l’Union du Maghreb Arabe, qui permettrait de surmonter toutes les difficultés et de relever tous les défis dans la région.

Le chef du gouvernement de transition en Libye, Abdelhamid Dbeibah, a souligné, lundi à Rabat, que le peuple libyen “demande davantage de coopération et de soutien” du Maroc pour surmonter la crise et assurer la stabilité du pays.

“Nous demandons davantage de coopération et de soutien de nos frères au Maroc pour surmonter la crise et dépasser les années difficiles”, a affirmé Dbeibah lors d’une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach.

Le chef du gouvernement de transition en Libye a réitéré la profonde gratitude du peuple libyen au roi Mohammed VI pour “les positions importantes et le soutien constant” du Royaume et ses efforts déployés dans le but d’unifier les institutions libyennes, appelant à davantage de coopération bilatérale, notamment à travers la suppression du visa entre les deux pays et la mise en place d’une ligne aérienne directe entre la Libye et le Maroc afin de faciliter les déplacements entre les deux pays.

“Nous sommes confiants que l’intelligence collective des Libyens finira par trouver une solution à tous les problèmes qui entravent la réalisation de la conciliation entre les différentes composantes du peuple libyen”, a relevé le président de la Chambre des Conseillers.

Le programme de la visite au Maroc du chef du gouvernement de transition en Libye comprend une série de rencontres avec des responsables marocains, dont le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

La réunion de toutes les conditions pour la réussite des échéances électorales prévues le 24 décembre prochain permettra aux Libyens de jouir de la stabilité, de mettre fin à la présence étrangère et de réaliser le développement”, a souligné Bourita dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le chef du gouvernement de transition libyen, Abdelhamid Dbeibah.

La visite de M. Dbeibah au Maroc, a-t-il poursuivi, s’inscrit dans le cadre de la mise en application des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI en vue de renforcer la communication entre le Royaume du Maroc et les différentes instances légitimes libyennes au sujet de l’ensemble des questions les concernant.

Cette visite a été également l’occasion d’examiner les derniers développements diplomatiques relatifs au dossier libyen, a précisé Bourita, affirmant que la crédibilité dont jouit le Royaume est la raison qui anime la volonté des Libyens de voir le Maroc jouer un rôle majeur et continu dans ce dossier.

L’actuel appareil exécutif en Libye, qui est conscient des intérêts et des défis à relever par les Libyens, a déployé de grands efforts depuis son élection pour surmonter toutes les difficultés, a-t-il noté.