La nouvelle donne politique et la mystique libérale

Alors qu’une alternance politique est actuellement en cours au Maroc après les dernières élections législatives, le libéralisme, du moins dans sa formalité, est entrain de gagner du terrain au niveau de classe politique marocaine. De l’adoption du néo-libéralisme économique à l’occidentalisation des mœurs en passant par la destruction de toutes les formes traditionnelles de solidarité, ce nouveau dogme s’impose comme une réalité indépassable. Un débat organisé par la chaîne Youtube l’Angle, entre Abdessamad Naimi, fondateur d’Inactuel.ma et l’économiste et consultant Mohamed Talal Lahlou, fait le point sur la question.