El Othmani à Al Jazeera: les actions israéliennes à Gaza, un “crime de guerre”

Dans une sortie d’une rare virulence, le chef de gouvernement Saad-Eddine El Othmani a commenté les actions militaires de Tsahal dans la bande de Gaza pour la chaîne qatari à Al Jazeera. 

Alors que l’armée israélienne continue de pilonner la bande de Gaza en représailles de tirs de roquettes du Hamas, plusieurs chancelleries arabes montent au créneau. Alors que le Maroc tente de relancer le processus de défense des terres musulmanes de Jérusalem via le comité Al Qods, le chef de gouvernement est monté en agressivité à l’encontre de Tel-Aviv. 

“Les actions israéliennes dans la bande de Gaza sont un crime de guerre. Le Maroc condamne fermement ces actions”, assure-t-il. Il ajoute par ailleurs que “des aides humanitaires sont en cours d’acheminement vers les populations sinistrées par ces frappes, sur ordre du souverain, président du comité Al Qods”. 

Dans la nuit de dimanche à lundi, l’aviation israélienne a pilonné la bande de Gaza à des dizaines de reprises en l’espace de quelques minutes, provoquant des coupures de courant, selon l’AFP. Des centaines de bâtiments ont été endommagés, d’après les autorités locales, qui n’ont pas fait état de victimes dans l’immédiat.

Dans un court communiqué, l’aviation israélienne a indiqué que ses «avions de chasse» étaient en train de frapper «des cibles terroristes» à Gaza.  Ces nouvelles frappes israéliennes interviennent alors que l’enclave palestinienne a enregistré dimanche son bilan quotidien le plus lourd depuis le début de ce nouvel épisode de violences: 42 Palestiniens, dont au moins huit enfants et deux médecins, ont péri dans des raids, selon le ministère de la Santé local.