Alger annonce la rupture des relations avec le Maroc

Lors d’une conférence de presse tenue exceptionnellement, le ministre des Affaires étrangères algérien, Ramtane Lamamra, a annoncé la suspension des relations avec le Maroc.

Après avoir énuméré les « griefs » contre le Maroc, le ministre algérien a annoncé la rupture des relations avec le Maroc. Le 12 juin dernier, L’Algérie a décidé de « revoir » ses relations avec le Maroc, qu’elle accuse d’être impliqué dans les incendies meurtriers qui ont ravagé le nord du pays.

L’annonce a été faite dans un communiqué de la présidence algérienne publié mercredi 18 août, à l’issue d’une réunion extraordinaire du Haut conseil de sécurité algérien, présidée par le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune.

« Les actes hostiles incessants perpétrés par le Maroc contre l’Algérie ont nécessité la révision des relations entre les deux pays et l’intensification des contrôles sécuritaires aux frontières ouest », stipule le communiqué, sans autre précision.